Prolaspsus rectal et rectocèle

Qu’est-ce que c’est ?

Prolapsus rectal et rectocèle : définition

Il s’agit soit de l’extériorisation du rectum par l’anus (prolapsus rectal), soit de l’affaissement de la paroi vaginale postérieure et bombement du rectum dans le vagin (rectocèle). Ces pathologies rentre dans le cadre des troubles de la statique pelvienne.

 

L’examen clinique permet habituellement de faire le diagnostic de la maladie. Il faut le compléter par des examens radiologiques: le plus souvent une IRM pelvienne dynamique. Cet examen permet de confirmer le diagnostic et de vérifier s’il n’y a pas d’autres troubles de la statique associés.

 

Ces pathologies s’associent fréquemment à d’autres troubles de la statique pelvienne: une cystocèle (bombement de la vessie sur la paroi vaginale antérieure), un prolapsus utérin (issu du col utérin par le vagin) ou une incontinence urinaire à l’effort associé et peuvent nécessiter une prise en charge pluridisciplinaire.

 

Une consultation urologique ou gynécologique complémentaire peut être indiquée.

prolapsus rectal prolapsus anus prolapsus operation prolapsus traitement rectocele symptomes chirurgie viscerale paris docteur berger chirurgien visceral paris 8

1: rectum en place

2: prolapsus rectal

3: sphincter anal

Prolapsus rectal et rectocèle : symptômes et causes

Ces pathologies surviennent plutôt chez les patients agés, on peut néanmoins les observer chez des patients plus jeunes.

 

Elles sont plus fréquentes chez la femme (traumatisme de la musculature du périné lors de l’accouchement..).

 

Une rectocèle peut entraîner une constipation importante avec nécessité de manoeuvres digitales pour évacuer les selles (appuyer sur la paroi postérieure du vagin pour aider à l’évacuation des selles), une gène avec le bombement causé par le rectum appuyant sur le vagin, parfois lors des rapports sexuels.

 

Un prolapsus rectal peut entraîner une incontinence anale du fait de l’extériorisation du rectum par l’anus, forçant le sphincter anal, des émission glaireuses, des saignements de la muqueuse rectale extériorisée.

Prolapsus rectal et rectocèle : traitement ?

Prolapsus rectal et rectocèle : chirurgie

Ces pathologies peuvent être traitées chirurgicalement en « retendant le rectum » et en le fixant au promontoire (jonction entre le sacrum et la dernière vertèbre lombaire) grâce à des bandelettes prothétiques.  Cette opération (promontofixation) s’effectue le plus souvent par cœlioscopie ce qui permet une courte hospitalisation.

 

Le traitement des autres troubles de la statique pelvienne associés peut être réalisé simultanément (prolapsus utérin…)

Les risques & complications

En cas d’hyper correction (mise en tension trop importante du rectum par une bandelette trop tendue) on peut aggraver la constipation.